Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Contes enfants - Les contes - Rasta le poireau et Tattouille la tomate : 7ème lecture

par Satchoum 17 Décembre 2006, 20:42 Les contes

> Le début de l'histoire

 > La lecture précédente

Soupe de poireau

Livres enfants - Tattouille la tomateSoudain, elle entendit une sorte de grognement mécontent derrière elle :

- Pffffttt… satanés insectes ! grommela la grosse voix.

Tattouille crut reconnaître le timbre de Rasta et, pour en être sûre, à toute allure, fit volte-face.

- Ma grande tige, mon Rasta chéri, mon poireau adoré ! s’exclama-t-elle. C’est bien toi ?! Oh oui, ça ne fait aucun doute ! Comme c’est bon de t’entendre ronchonner !

- Oh là oh là… doucement mignonne, laisse-moi reprendre mes esprits.Tibous - Des lectures pour enfants - Soupe de poireau

Tattouille était si contente d’entendre son ami, qu’elle ne tenait pas en place : elle lançait des pirouettes d’un côté, puis de l’autre, et tournoyait joyeusement sur elle-même.

- Cesse de frétiller ainsi, Tattouillette, tu me donne le tournis et tu vas finir en sauce tomate !

- C’est que, répondit-elle en se calmant un peu, je suis si heureuse de te retrouver, tu m’as tellement manqué. Je ne veux plus jamais que tu me quittes.

- Et bien, Tattouille, je ne te reconnais pas. Tant d’attentions et de gentillesses, hum hum, ce n’est pas dans tes habitudes… dit-il malicieusement.

- Rasta, reprit la tomate, j’ai eu tellement peur pour toi, si tu savais. Comme je suis désolée de mes moqueries, vraiment, j’en ai gros sur la tomate.

- Ne t’inquiète pas, mignonne, je ne t’en veux pas. L’important est de savoir reconnaître ses maladresses. Voilà, n’en parlons plus.

- C’est entendu, acquiesça la tomate. Mais que vas-tu faire maintenant ? Regarde dans quel état tu es. Rasta était à moitié déraciné, ses longues feuilles abîmées trempaient dans la gadoue et formaient ainsi une triste soupe de poireau.

 - Oui, tu as raison ma Tattouille, répondit-il un peu inquiet. Il savait qu’il ne pourrait plus se redresser, ni se cacher dans les herbes.Tattouille comprit vite que son ami était en danger. Si le jardinier le découvrait ainsi, il le ramasserait sans doute pour mettre un peu d’ordre. Et que pourrait-il bien faire d’un vieux poireau tout amoché ? Il fallait absolument chercher un moyen pour dissimuler Rasta. La petite tomate se mit à réfléchir, intensément, en concentrant tout son jus.

« Ouille ! » fit-elle subitement.

Elle réfléchissait tant et si fort, que sa peau venait de se fendre légèrement. Malheureusement, malgré toute sa volonté, elle ne trouva pas de solution.


 

commentaires

Haut de page