Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Contes enfants - Les contes - Rasta le poireau et Tattouille la tomate : 6ème lecture

par Satchoum 17 Décembre 2006, 18:55 Les contes

> Le début de l'histoire

 > La lecture précédente

 

Triste Tattouille


Histoires pour les enfants - Tattouille la tomateEnfin, après un long moment, le vent commença à retenir son souffle, la pluie ralentit sa chute, les nuages se dispersèrent. Progressivement, le calme revint et un étrange silence s’empara des lieux. Puis, petit à petit, la vie reprit son cours : ici, une Dame aubergine secoua sa longue robe toute fripée, là, une fleur ouvrit prudemment un premier pétale, au loin, retentit le chant encore hésitant d’un oiseau.

Dès qu’elle se sentit mieux, Tattouille pointa les yeux du côté des hautes herbes, là où, la veille encore, se tenait son nouvel ami. Tout d’abord, elle ne distingua pas Rasta et, affolée, imagina que l’orage l’avait emporté.

Puis, un peu plus bas, elle aperçut l’extrémité d’une longue feuille effilochée. Elle devina alors les contours de Rasta, couché dans la boue et complètement immobile. Tattouille, désespérée, pensa qu’il ne se réveillerait jamais. Elle le savait si fragile, comment aurait-il pu résister à pareille tempête ?

Le cœur de la petite tomate se remplit de tristesse, et de remords aussi. Ne s’était-elle pas moqué de Rasta, justement parce qu’il ne tenait pas sur ses racines ? Et maintenant, voici qu’il l’avait quittée pour toujours. Lui, le compère et confident qu’elle avait tant espéré. La laissant elle, seule, au milieu de ce chaos.

 

Tattouille sentit comme un nœud lui serrer les pépins. Elle avait mal, à l’intérieur. Elle avait envie de pleurer, mais son jus était tout retourné et les larmes ne venaient pas. Elle ferma les yeux très fort, puis se retourna lentement pour faire face aux aubergines. Elle ne pouvait pas supporter plus longtemps le douloureux spectacle de son ami, étendu et sans vie.


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

Haut de page