Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Contes enfants - Les contes Tibous - La salopette rouge : 4ème lecture

par Satchoum 8 Août 2007, 20:41 Les contes

Pouah !

> La lecture précédente  > Le début de l'histoire  > La liste des contes


La salopette enfonça littéralement la porte. Prise par la vitesse, elle glissa sur le carrelage encore mouillé par endroits et « pshhhhh », se retrouva sur ses deux poches arrière !

« Où es-tu, ma sauciflette », interrogea-t-elle dès qu’elle eut reprise ses esprits.
« Pouha ! s’exclama la paire de chaussettes en guise de réponse. Qu’est-ce que ça sent mauvais par ici !
- Comment ça, qui est-ce qui sent mauvais !? protesta la grosse voix.
- Et bien toi, pardi, entre autres ! » rétorqua la paire de chaussettes.
La salopette n’y comprenait rien : elle reconnaissait bien le timbre de son amie, mais ne la voyait pas. De plus, la grosse voix, celle de la chemise en fait, lui était parfaitement inconnue.

« Par ici, dans le vieux sac ! » appela la paire de chaussettes.
La salopette s’approcha.
« Beurk, tu as raison, ça ne sent pas la rose dis donc ! ».
D’une brettelle, elle se pinça le nez, et plongea la seconde dans le sac à l’odeur nauséabonde.
Elle tritura, tâta, remua, puis reconnut un pantalon, un tee-shirt, une robe, un pull-over et même, une petite culotte. Enfin, elle serra bien fort une petite boule rondelette.
« Aïe !
- C’est toi ?
- Oui, c’est moi, pas la peine d’en profiter ! »
La salopette remonta la paire de chaussettes comme on pêche un poisson.
« Il était temps, j’ai cru m’évanouir !
- Oh dis donc, faut pas pousser ! rétorqua la chemise. Et puis j’aimerais bien t’y voir, toi, si tu avais passé la journée collée à dix doigts de pied ! »
Chaussettes et salopette s’esclaffèrent de rire.

« Mais que faites-vous donc ici ? interrogea la salopette.
- On attend notre tour pour le lavomatique.
- La lavomatique ?
- Et bien oui, vous n’avez pas vu cet énorme morceau de paquebot dans la pièce d’à côté ?
- Celui qui fait claquer son hublot en toussant ?
- Oui, celui-là ! On l’a surnommé le lavomatique parce que toute les semaines, c’est la même histoire : on nous tasse en boule dans son ventre et...
- Et ?
- Et figurez-vous qu’il prend l’eau !
- Quoi ?!
- Oui, il prend l’eau ! Alors il se débat, s’agite, se démène, comme un bougre, maudit paquebot, pour ne pas couler !
- Mais… et vous ?
- Nous ? Il s’en moque ! Il nous ballote dans tous les sens, nous secoue, nous malmène, nous fait tourner comme des girouettes, parfois même surchauffe quitte à nous laisser bouillir, et pour finir, nous presse comme des citrons ! Je peux vous dire qu’on ressort de là, quand on en sort, le-ssi-vés !
- Et bien, fit la salopette songeuse, j’espère ne jamais connaître le même destin.
- En même temps, conclut la chemise, après, on embaume… comment dire, le pin frais des Alpes ou le doux parfum des champs de lavande…
 
Le jour commençait à poindre, si bien que, ravies de leur découverte, chaussettes et salopette saluèrent leurs congénères et regagnèrent la chambre de la petite fille endormie.


> La lecture suivante

commentaires

Haut de page